Skip to main content
Non classé

La DSI adopte la culture du Management 3.0

By 22 mars 2022mai 11th, 2022No Comments

La DSI adopte la culture du Management 3.0

Rémi Béthouart
Manager de l’équipe Transformation DSI

Frédéric Lavogiez
Manager des équipes Accès au SI

Le management 3.0 en DSI pour mieux construire ensemble

L’efficience d’une organisation n’est pas simplement une question de méthode et de compétence technique, elle relève avant tout de l’aptitude des personnes à collaborer. Le manager a un rôle essentiel pour véhiculer les postures qui favorisent cette collaboration.

Ce nouveau manager doit être avant tout un animateur du collectif dans lequel il donne bien entendu le sens, les enjeux et assure ainsi l’engagement de tous les acteurs. Il crée également le climat de confiance pour susciter l’échange et l’apport de chacun à la réalisation des objectifs attendus.

Il veille et promeut les postures d’écoute, de respect et de transparence pour construire ce collectif, enrichir la motivation et ainsi permettre la délégation et l’engagement.

Et 1 et 2 et 3.0 !

« Les types de management 1.0 et 2.0 font référence au Web 2.0. Le Management 1.0 est orienté tâches et exécution, avec des managers dans une position de contrôle sur les équipes exécutantes », explique Frédéric Lavogiez, manager des équipes qui gèrent l’ensemble des accès aux systèmes d’information. « Dans le management 2.0, on trouve déjà une collaboration plus forte entre le manager et ses équipes. Le management 3.0 se focalise sur la transparence, la confiance, l’autonomie, la responsabilisation et l’animation du bien-être des équipes. C’est extrêmement motivant et énergisant, et tout cela répond bien aux attentes des talents. »

« Le manager 3.0 accepte que les membres de son équipe peuvent surpasser ses propres compétences techniques et adopte une approche vraiment collaborative : il crée le meilleur environnement où tout le monde peut intervenir dans les décisions et le résultat final sans avoir à en référer à une hiérarchie forte », complète Rémi Bethouart, manager de l’équipe Transformation de la DSI. « Cela permet de donner un coup de boost au collaborateur tout en lui laissant un maximum d’autonomie. »

Un choix de cœur et de l’esprit

Cette demande pour un autre style de management vient des équipes elles-mêmes. Pour la réalisation d’un grand projet de transformation, le feedback de nombreux collaborateurs de la DSI Auchan Retail France a mis en évidence un besoin de renforcer l’autonomie et la motivation. 

La mise en place du « mode produit » et le renforcement de l’agilité sont des réponses directes à cette demande d’amélioration de l’esprit d’équipe et d’augmentation de l’efficacité du collectif.

Cette nouvelle approche priorise la valeur, avec des cycles plus courts, des résultats plus rapides et un modèle vertueux qui embarque et enthousiasme les équipes. 

Pas que pour les managers

« Le Management 3.0 replace le manager au cœur de son équipe. Il est à leur côté et travaille aussi pour chacun des membres en amenant ses qualités de facilitateur et ses actions au profit de toute l’équipe. Le fonctionnement ainsi que la dynamique de groupe évoluent », précise Rémi Bethouart.

« Ce cadre clair, qui inspire confiance, autonomie et responsabilité, motive l’ensemble des intervenants », dit Frédéric Lavogiez.

Pour que le Management 3.0 se déploie de manière optimale, il est important que les managers apprennent à lâcher prise et se concentrent sur le développement du collectif. Le manager est partie prenante de l’équipe. « Faire grandir les autres » devient très vite une habitude gagnante qui met tout le monde en valeur. Le manager 3.0 est au cœur de l’action.

Expérimenter, apprendre, réussir

L’expérimentation devient plus naturelle dans ce style d’approche qu’est le Management 3.0. L’autonomie et l’auto-organisation sont encouragées. La confiance, l’autonomie et la responsabilité invitent les équipes à prendre des risques mesurés, à expérimenter et à avancer vite. Ne plus sanctionner à la moindre erreur libère. La seule façon d’apprendre et de s’améliorer, c’est d’essayer, de tomber parfois et de se relever avant de recommencer… en mieux.

Participation complète

« Pour la mise en place de ce Management 3.0 avec les ‘mode produit’ et ‘mode agile’ qui l’accompagnent, on a fait appel à toute la DSI », raconte Rémi Bethouart. « Nous avons organisé des workshops en incluant tout le monde pour faire remonter les facteurs irritants et trouver des solutions collectives qui peuvent améliorer le fonctionnement de la DSI. »

Le « mode produit » implique la mise en place d’un Product Owner, un représentant du Métier garant de l’orientation de son Produit et qui sera le lien entre les équipes Métier et la DSI. C’est bien lui qui définit les orientations fonctionnelles et les spécifications avec l’équipe unie. 

Performant

« Un des bénéfices du Management 3.0 est la performance », conclut Frédéric Lavogiez. « Les équipes performent dans ce nouveau cadre. Il y a clairement de meilleures interactions et cela se concrétise dans une meilleure qualité de travail et un travail de meilleure qualité. On revient à l’essentiel. L’exigence est partagée. En déployant les talents, la performance augmente. »

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :